Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > La Cour d'appel > Actualités > Premier concert au Palais de Justice d'Amiens

01 octobre 2014

Premier concert au Palais de Justice d'Amiens

La Grand’Chambre de la Cour d’appel d’AMIENS a accueilli, vendredi 26 septembre, un concert dans le cadre du festival « Jazz à AMIENS, musiques de jazz et d’ailleurs ».

Ce concert du pianiste américain Nick SANDERS était non seulement ouvert aux magistrats et fonctionnaires du Palais de Justice, mais aussi au public, qui devait au préalable s’inscrire auprès des organisateurs.

Une cinquantaine de spectateurs a pu y assister. Leurs applaudissements nourris ont témoigné du succès de cette manifestation, appelant donc l’organisation de nouveaux évènements.

Ce premier moment culturel, qui s’inscrit dans le cadre de la politique de communication mise en place par les Chefs de Cour, a été permis grâce à un partenariat avec  l’association «  Le temps du jazz », dont la concrétisation a supposé, très en amont, un long travail du service communication.

De nombreuses questions ont dû en effet être réglées : convention entre la cour d’appel et les organisateurs, assurances, sécurité, choix d’une salle en tenant compte de nombreuses contraintes techniques (acoustique, acheminement des instruments, éclairage), essais et réglages, communication interne et externe.

 

Premier concert au Palais de Justice d'Amiens

 

Dans un contexte budgétaire contraint, une telle organisation aura constitué un véritable défi, dont tous les obstacles ont pu être franchis grâce à l’implication de tous les acteurs du projet et à beaucoup de bonne volonté.

Un premier défi a consisté à respecter le rituel de la programmation, certains des concerts organisés pendant les 4 jours de ce festival étant « cachés », le public s’inscrivant « à l’aveugle», en ignorant, et le nom de l’artiste, et le lieu du spectacle.

Au-delà des questions administratives, familières aux gens de justice, il a également fallu, par exemple, trouver des solutions pour acheminer un piano quart de queue pesant près de 350 kilos au second étage du bâtiment.

 

Premier concert au Palais de Justice d'Amiens

 

Premier concert au Palais de Justice d'Amiens

 

Premier concert au Palais de Justice d'Amiens

 

Premier concert au Palais de Justice d'Amiens

 

Autant dire que le lieu du concert a, dans la dernière ligne droite, difficilement pu être gardé secret pour le personnel Palais de Justice.

Le lieu a ensuite été révélé en temps réel par les journalistes conviés à l'èvènement.

 

Premier concert au Palais de Justice d'AmiensPremier concert au Palais de Justice d'Amiens

 

En conclusion, la réalisation d’un tel moment de partage aura permis de faire vivre différemment un lieu de justice installé dans un bâtiment de la fin du XIXème siècle, de permettre à une trentaine de personnes extérieures au monde judiciaire de découvrir ce monument très identifié par les amiénois, mais finalement assez peu connu, si ce n’est pour des moments incitant très peu à la détente …

Il aura aussi contribué à permettre une rencontre entre deux univers a priori éloignés,  démontrant ainsi l’ouverture des professionnels de la justice, mais aussi l’intérêt d’artistes et techniciens du spectacle pour un lieu non conventionnel, et ainsi constitué un gain indéniable en terme de communication pour l’institution judiciaire.

La prochaine étape sera annoncée d’ici à quelques jours … le palais de justice va en effet participer à une exposition d’art contemporain du 9 octobre à début janvier 2015.

Un remerciement particulier à Emilie VINCRE et Gavroche, de l’association le « temps du jazz » et au pianiste Nick SANDERS déjà reparti à NEW YORK !

Nous espérons pouvoir à nouveau accueillir le festival « Jazz à AMIENS, musiques du jazz et d’ailleurs » en 2015.

 

Premier concert au Palais de Justice d'Amiens

 

Premier concert au Palais de Justice d'Amiens

 

Premier concert au Palais de Justice d'Amiens

 

Premier concert au Palais de Justice d'Amiens

 

pied de page