Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > La Cour d'appel > Archives des actualités > Rapprochement entre les Cours d'Appel d'AMIENS de MONS

28 mai 2008

Rapprochement entre les Cours d'Appel d'AMIENS de MONS

Une collaboration judiciaire Franco-Belge renforcée

La rencontre à Mons (Belgique) des procureurs généraux d'Amiens et de Mons a permis de jeter les bases d'une collaboration renforcée entre ces deux cours frontalières.

Les procureurs généraux d'Amiens et de Mons

Partant du constat que la délinquance je joue des frontières, les deux cours ont souhaité renforcer leur collaboration en matière judiciaire. Cette rencontre a permis de confirmer qu'il s'agissait d'une nécessité tant les problématiques sont similaires et imbriquées.

Trafic de stupéfiants des méga dancing belge qui aliment les trafics de ce coté de la frontière, transit d'objets contrefaits, délinquance routière, exercice des droits de visites et d'hébergements de parents demeurant des deux cotés de la frontière, nombreux sont les préoccupations communes qui ont été abordées par les deux procureurs généraux.

 

Cour d'Appel de MONS

 

Cette première réunion va permettre la participation de magistrats du ressort de la cour d'appel d'Amiens à certains groupes de travail mis en place par le procureur général de Mons (trafic de stupéfiants, délinquance économique et financière). Nous accueillerons également nos collègues belges pour la réunion de nos groupes opérationnels de travail.

 

 

 

 

Cour d'Appel de Mons (intérieur)Cette réunion a également permis des échanges sur la gestion des moyens matériels et humains de nos deux cours. L'organisation d'un service de documentation de 7 personnes au sein du parquet général de Mons et l'utilisation de deux statisticienspour la cour sont sans doute des pistes à développer de notre coté. Nos collègues pour leur part ont particulièrement été intéressés par nos critères de performance ainsi que notre maîtrise des frais de justice.

 

 

 

 

Ces réunions périodiques vont être pérennisées et nous accueillerons dans quelques mois une délégation du parquet général de Mons

pied de page