Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > La Cour d'appel > Archives des actualités > Stage de citoyenneté à Senlis

20 avril 2007

Stage de citoyenneté à Senlis

le parquet témoigne d'un début prometteur

"Alternative aux poursuites, le stage de citoyenneté mis en place par le parquet de Senlis est présenté comme une réponse adaptée à certains actes de petite délinquance" Ecouter les interviews du procureur de Senlis, du Maire de Montataire et du coordonnateur.

MarianneIls étaient 8 en ce mois de janvier à se retrouver pour le premier stage de citoyenneté initié par le procureur de Senlis, Thierry Pocquet Du Haut Jussé. Agés en moyenne de 22 ans et auteurs de petites infractions telles que des détériorations, des outrages, ou des défauts de titre de transport, ils ont pu échanger pendant 3 jours avec un magistrat du parquet, un commissaire de police, des pompiers, un ancien militaire, ainsi qu'un membre de l'agence nationale pour l'emploi.

 

L'objectif est à la fois simple et ambitieux : permettre à de jeunes majeurs de réfléchir sur les principes fondamentaux de la vie en société et de comprendre la portée de leur geste.

 

Pour ce faire, le procureur avait sollicité l'Association d'Enquête et de Médiation (AEM) de Creil, un partenaire régulier du tibunal de Senlis. Son coordonnateur, Alain MALLET s'était entouré de nombreux partenaires intitutionnels. A charge pour eux de faire une présentation de leur profession et de tenter d'instaurer un dialogue avec les stagiaires.

 

Mais l'originalité de ce stage, réside dans l'intervention de Jean-Pierre BOSINO, Maire de Montataire, petite ville de la périphérie de CREIL. Fortement impliqué dans la politique de la ville, il souligne l'importance de la participation des élus à ce type de projet. Selon lui la proximité du maire avec ses administrés est indéniablement un plus pour faire passer le message : la vie en collectivité impose contrainte et respect des autres.

 

Les premiers retours sont particulièrement positifs. Les huit stagiaires d'horizons différents, ont tous suivi le stage jusqu'à son terme et ont finalement exprimé leur satisfaction.
L'un d'eux souligne qu'au terme de ces trois jours, un véritable esprit de groupe a émergé et leur a permis de participer sans concession aux différents échanges.

Ils reconnaissent qu'au terme de cette réflexion, leur perception de l'autorité a changé et qu'ils sont désormais conscients que la vie en société impose aussi le respect de l'autre.

 

Mais les intervenants ne sont pas en reste et ce dialogue direct avec ces jeunes leur a donné l'occasion de faire passer une image différente de leur profession. Mission réussie pour ce tout premier stage de citoyenneté, qui marquera sans nul doute le début d'une longue série.

 

 

Thierry Pocquet Du Haut Jussé,procureur de Senlis

 

 

 

Thierry Pocquet Du Haut Jussé, procureur de Senlis

- Qu'est ce que le stage de citoyenneté ?

> Ecouter
- Qu'est ce qui a presidé à sa mise en oeuvre ?

> Ecouter
- Quel bilan de ce stage ?

> Ecouter
- Quel est son contenu ?

> Ecouter

 

 

 

Alain MALLET, coordonnateur 

 

 

Alain MALLET, coordonnateur

- A quel titre êtes vous le coordinateur du stage ?

>Ecouter
- Que pensez vous de ce stage ?

>Ecouter
- Quel est votre rôle ?

>Ecouter

 


 

 

 

 

Jean-Pierre BOSINO, Maire de Montataire

 

 

 

Jean-Pierre BOSINO, Maire de Montataire

- A quel titre êtes vous intervenu dans ce stage ?

>Ecouter
- Etre maire est-ce un plus ?

>Ecouter
- Que retenez vous de ce stage ?

>Ecouter
- Quel est le contenu de votre intervention ?

>Ecouter

pied de page